Début janvier, au retour de mon année et demie d’étude à l’étranger, j’ai entendu parler d’un concept de soirée appelé FiftyFifty Session. Intriguée et très motivée à l’idée de pouvoir voir L’Impératrice en concert, j’ai participé à un maximum de concours pour gagner des places. Et à mon grand étonnement, pour la première fois de ma vie, j’ai gagné non pas un mais deux concours. Tout au long du concert, la musique m’a remplie de bonheur et je suis sortie de là des étoiles pleins les yeux, et certaine de retourner à une FiftyFifty si l’opportunité se présente à nouveau. Pour vous donner un peu de contexte, ces sessions sont des showcases organisés pour attirer le public belge à découvrir de nouveaux artistes, belges et étrangers. Concept que je trouve très dynamique et innovant. C’est d’ailleurs pourquoi j’ai contacté l’équipe derrière ces sessions pour en savoir un peu plus.

Le concept

Après avoir travaillé comme attachée de presse en France et en Belgique, Laetitia Van Hove s’est lancée en septembre 2016 dans l’organisation des FiftyFifty Sessions. Sébastien Desprez et Hugues Poysat ont rapidement rejoint l’équipe pour l’aider à faire grandir ce beau projet. “Je trouvais qu’il manquait en Belgique d’opportunités pour les artistes en développement pour rencontrer en même temps leur public et les professionnels du milieu”, m’explique Laetitia. Son but : mettre en avant la richesse de la culture belge tout en s’ouvrant à un monde musical étranger. Personnellement, je trouve qu’elle a réussi avec brio.

En plus de nous faire découvrir des artistes, le choix des salles où ont lieu ces showcases n’est pas anodin. L’idée est de faire découvrir des endroits dans lesquels le public n’a pas l’habitude de se rendre. Après avoir mis sur pieds plusieurs showcases au JAM hotel, ils se sont dirigés vers le C12. “On s’y sent comme des poissons dans l’eau. L’endroit est parfait pour nous !”, nous dit Hugues.

Après plus d’un an, les showcases se déroulent à merveille. L’équipe a plusieurs idées pour le futur, mais pour l’instant ils ont décidé de se concentrer sur l’évolution de ce riche concept. A côté de ça, FiftyFifty se crée petit à petit une communauté sur les réseaux sociaux qui permet à son public de partager ses propres découvertes musicales.

Comment participer?

Lors de chaque FiftyFifty session, vous avez l’opportunité de découvrir un artiste belge et un artiste étranger, comme par exemple Eddy de Pretto, Lomepal ou encore Tamino. Et en plus d’apprécier du bon son, ces évènements sont gratuits. Chaque fin de mois, quand une FiftyFifty Session va bientôt avoir lieu, un évènement Facebook est créé pour annoncer les artistes, le lieu et pour donner accès à des concours permettant de gagner des places. Ces concours sont lancés par des médias, comme LifeStage ou le Focus Vif. “En impliquant les médias dans le processus, nous augmentons notre reach et permettons aux artistes de toucher de nouveaux publics.”

Lors de ma première FiftyFifty Session, j’ai eu la chance d’assister au showcase de L’Impératrice et Angèle. Les artistes étaient au top. Je vous assure que l’ambiance était au rendez-vous ! D’ailleurs, lors de cette édition, le groupe belge Ulysse nous a fait la surprise d’un DJ set en fin de soirée. Il faut savoir c’est que ces évènements finissent officiellement à 23h, et pourtant à chaque fois la soirée se prolonge plus tard dans la nuit. Ces afterworks se sont vite transformés en soirée où tout le monde danse, chante et profite de cette découverte musicale qui rassemble. Ce showcase m’a, par la même occasion, permis de découvrir la salle C12, que je n’avais pas encore eu la chance de voir. Depuis, j’ai assisté aussi au showcase de Haute et Swing, au C12 également, et à celui de Juicy et Nathy Peluso, qui avait lieu dans une des boules de l’Atomium. De nouveau, ce fut une grande découverte musicale et géographique.

Si vous êtes un fan de musique, que le concept vous plaît, que vous êtes curieux et que vous voulez vraiment avoir le plaisir d’y participer, ça tombe bien, le prochain showcase a lieu le 29 mai et présentera Loud et Veence Hanao & Le Motel !

 

Author

Write A Comment